ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 07 septembre 2015 00:00

Parlement européen : Les droits sexuels et reproductifs sont-il des droits fondamentaux ?

Écrit par 

Au Parlement européen, une proposition de résolution controversée est débattue cet après-midi en séance plénière et sera soumise au vote des députés européens demain mardi 8 septembre 2015.

Initiée au sein de la commission parlementaire des libertés civiles (LIBE) par l’euro-députée italienne Laura Ferrara, la proposition de résolution « sur la situation des droits fondamentaux dans l'Union européenne (2013-2014) » appelle le Parlement européen à reconnaître « que la santé et les droits génésiques et sexuels sont des droits fondamentaux et constituent un élément essentiel de la dignité humaine, de l'égalité hommes-femmes et de l'autodétermination ».

A la suite de la résolution Tarabella votée par le Parlement européen le 10 mars 2015, la proposition de résolution Ferrara invite la Commission européenne à « inclure la santé et les droits génésiques et sexuels, en tant que droits fondamentaux, dans sa prochaine stratégie de l'Union dans le domaine de la santé pour garantir la cohérence entre la politique interne et externe de l'Union en matière de droits fondamentaux ». Comme l’avait fait remarquer en 2013 l’Initiative citoyenne européenne ONE OF US, contraception et avortements sont déjà promus et financés par la Commission européenne dans le cadre de sa politique extérieure à destination des pays en développement. Cette nouvelle proposition de résolution Ferrara prie la Commission européenne de faire de même au sein de l’Union européenne, malgré la résolution du 10 décembre 2013 qui rappelait que ces sujets n’étaient pas de la compétence de l’UE.

  Source: genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.